Les adeptes de la médecine traditionnelle privilégient la prévention et traitement de maladies par des méthodes naturelles dont les produits de la phytothérapie. Parmi les plantes préconisées par les tradipraticiens et les naturopathes pour l’entretien du bien-être, il y a le moringa. Les racines et les feuilles de cette plante sont reconnues pour leurs vertus thérapeutiques. Il faut également savoir que les graines de ce végétal entretiennent la santé. Quelles sont les vertus des graines de moringa ? Comment les consommer ?

Composants et nutriments essentiels  dans les graines de moringa

Le moringa oleifera est un arbre tropical qui pousse rapidement. Il est très facile d’en prendre soin. Voilà d’ailleurs une des raisons pour laquelle les tradipraticiens l’apprécient. Ils ne patientent pas longtemps pour avoir des extraits de moringa et ainsi concevoir des remèdes naturels, sans effets secondaires alarmants.

Quand le moringa, cette plante originaire d Inde, pousse et se développe, des cosses apparaissent au niveau de ses branches. Les graines de moringa sont dans ces cosses. Il faudra veiller à ce que les graines arrivent à maturité avant de les cueillir et les sortir de ces contenants.

La plupart des gens entendent parler des bienfaits des feuilles de moringa. Ces feuilles sont utilisées fraiches, sèches ou réduites en poudre pour l’entretien de la santé.

Dès lors, il faudra retenir que les graines de l’arbre de vie moringa apportent aussi leur lot de bienfaits pour toutes les personnes appréciant les soins par les plantes et par les produits de la phytothérapie.

Les graines de moringa sont riches en nutriments comme les vitamines A, B et C. Ce sont en effet des éléments phares pour l’entretien de la vue, l’entretien des muscles et des os, le renforcement des défenses immunitaires…

Les autres composants essentiels dans les graines de moringa sont le zinc, des antioxydants, de l’oméga 3, des l’oméga 6, des protéines, des acides aminés essentiels, du potassium, du fer…

Tous ces composants naturels font des graines de moringa des remèdes phares pour la prévention et traitement de maladies diverses.

Les graines de moringa et ses bienfaits

Les graines de moringa sont une source de bien-être et de bienfaits pour toutes les personnes qui en consomment. Tout d’abord, ce produit naturel atténue la fatigue musculaire et entretien la vigueur. Cela, grâce à sa forte teneur en vitamine D, en Oméga 3 et en oméga 6.

Les graines de moringa ont un bel effet coupe faim. Cela s’explique notamment par les riches nutriments essentiels dans leur composition. Beaucoup de personnes voulant perdre du poids et affiner leur silhouette sont nombreuses à recourir à ce produit pour parfaire leur régime minceur.

Les graines de moringa sont efficaces pour traiter les problèmes de malnutrition. C’est d’ailleurs un composant naturel phare pour l’élaboration de compléments alimentaires servant à palier les problèmes de malnutrition dans les pays en voie de développement.

Les graines de moringa, ces super aliments ont des propriétés antibiotiques. Ce sont en effet des produits indiqués pour le traitement rapide des plaies. Egalement, ce produit a une forte teneur en pterygospermine. Il s’agit ici d’un élément avec des propriétés antifongiques avérées. Les personnes qui souffrent de mycoses pourront ainsi atténuer les démangeaisons et faire disparaître les plaies en consommation des graines de moringa.

Ces graines sont des sources de puissants antioxydants. Ces molécules préviennent les oxydations de certaines substances chimiques à même d’altérer les cellules et par là même dégrader l’organisme et son bon fonctionnement.

Parmi les autres bienfaits attribués par les phytothérapeutes et les naturopathes aux grains de moringa, il y a la prévention du diabète, la prévention de l’hypertension artérielle et des maladies cardiovasculaires. Ce produit naturel a encore des effets purifiants, hypoglycémiants.

Et pour toute nécessité d’entretenir le transit intestinal et par là même booster le système immunitaire, la consommation régulière de graines de moringa est une bonne chose.

Consommation de graines de moringa et posologie

Les graines de moringa sont des produits naturels. Il n’y a pas vraiment ici de notion d’extraction car  plus les graines sont 100% naturelles, plus les bienfaits sont réels et fiables.

Néanmoins, il n’est pas question ici d’aller  prendre les graines sur l’arbre de vie et les sortir de leur cosse. Il y a bien des graines de moringa proposées sur le marché et présentées dans des sachets ou des boites.

A titre indicatif, un sachet de 100 g peut contenir jusqu’à 350 graines de moringa. En achetant un seul sachet, l’individu souhaitant suivre un traitement à base de graines de moringa a une quantité  suffisante pour plusieurs jours.

Le traitement peut être de 10 jours à renouveler, 30 jours, 2 mois, 3 mois et même jusqu’à 6 mois en fonction de la nature du trouble à traiter. Pour ce qu’il en est du renforcement de l’immunité,  il suffit d’observer une consommation de 2 à 3 fois par semaine pour que ce remède entretienne la santé.

Pour la consommation de graines de l’arbre de vie, il convient de la décortiquer pour enlever la coque. Croquer ensuite la graine et l’avaler. Il est aussi possible de piler les graines puis les consommer avec du smoothie, du flanc, du yaourt, de la sale de fruits…

Pour ce qu’il en est de la posologie, il faut commencer par 2 à 3 graines au quotidien. Après, il est possible d’augmenter progressivement le nombre de graines à consommer jusqu’à 9 ou 10 graines. Une des choses les plus importantes consiste à prendre des graines de cette plante médicinale originaire d inde uniquement après le repas.

Même si les graines de moringa sont des produits naturels, il faut savoir qu’elles sont contre-indiquées aux femmes enceintes et aux mères qui allaitent.

Pour le traitement de maladies à un stade assez avancé par des graines de moringa, il est nécessaire de consulter au préalable un expert en phytothérapie, un naturopathe ou un tradipraticien. L’un des avantages des graines de moringa est qu’il ne s’oppose généralement pas aux traitements médicamenteux préconisés en médecine allopathique. Les interactions médicamenteuses sont rares, voire inexistantes.