Moringa - Mouroum

Le recours aux plantes pour pallier de nombreux maux devient monnaie courante, car leurs vertus sont de plus en plus vantées. Parmi toutes ces plantes, se distingue principalement le moringa, un aliment très riche en nutriments et qui renferme de nombreuses autres propriétés.

Afin de bénéficier de ces propriétés, vous avez besoin de les découvrir et d’apprendre à les extraire ou les utiliser de manière brute. De plus, il faut savoir comment utiliser les feuilles de cette plante, puis ses graines !

Les vertus des feuilles de moringa

Le moringa se présente comme un arbre d’une hauteur assez limitée, provenant essentiellement du Népal, du Pakistan et de l’Inde. Il se retrouve également un peu partout en Afrique et est utilisé pour guérir de nombreuses maladies. Les feuilles de moringa s’utilisent depuis plusieurs générations en tant que médicament préventif contre la malaria et d’autres maladies comme l’hépatite, la fièvre typhoïde, etc.

Par ailleurs, les feuilles de moringa interviennent comme un traitement curatif contre les maladies cardiaques, le diabète, l’hypertension artérielle et même l’obésité. De plus, les feuilles de moringa vous permettent de réduire votre taux de cholestérol.

Le moringa est une plante ayurvédique qui contient une quantité inimaginable de divers nutriments. En effet, l’on retrouve dans cette plante :

  • Acides aminés ;
  • Minéraux ;
  • Vitamines : A, E, C ;
  • Potassium ;
  • Calcium ;
  • Protéines.

Cette plante est un excellent moyen de lutte contre les inflammations de diverses natures qui causent de graves maladies à la longue.

De plus, grâce à sa teneur en acide ascorbique, polyphénols et flavonoïdes elle assure la lutte contre les radicaux libres, et ce essentiellement à travers ses feuilles. Les vertus du moringa sont concentrées en majorité dans ses feuilles. Ainsi, pour jouir des vertus de ces feuilles, il faut les consommer surtout en infusion.

Le mode de préparation d’une infusion de moringa

Il faut rappeler que les feuilles de Moringa luttent efficacement contre énormément d’infections, aident à chasser le manque d’appétit et permettent d’améliorer la digestion et de booster le système immunitaire.

Alors, la méthode la plus simple pour bénéficier des bienfaits de ces feuilles, c’est d’en consommer sous forme d’infusion, comme un thé. L’infusion de moringa peut se faire de plusieurs manières.

Lorsque vous avez à votre portée ces feuilles, lavez-les soigneusement, puis mettez à ébullition, une quantité d’eau proportionnelle à la quantité de feuilles. Lorsque l’eau atteint les 100 °C, ajoutez les feuilles de moringa et enlevez le récipient du feu. Couvrez le récipient et attendez 10 à 15 minutes.

Vous pouvez enfin boire votre infusion sur toute la journée comme de l’eau. Si vous avez les feuilles sous forme de thé, il vous suffit de porter de l’eau à ébullition, de servir dans une tasse et d’ajouter votre sachet de thé au moringa.

Le mode d’utilisation des feuilles et des graines de moringa

Les infusions de moringa, ou le jus de moringa jouent le même rôle que le jus de noni sur le plan ayurvédique. Les feuilles de moringa sont utilisées de plusieurs manières selon les régions dont il s’agit. Au Sahel par exemple, les feuilles de moringa sont consommées à l’instar de n’importe quelle autre feuille consommable. Elles sont utilisées pour faire des soupes.

Ailleurs, les feuilles sont réduites en poudre et utilisées comme un médicament traditionnel. Les graines sont consommées en Inde fraîches ou écrasées et mises en conserve. Les graines permettent également d’extraire le jus et peuvent également être réduites en poudre.