L’Artemisia est une plante d’origine chinoise qui existe sous plusieurs variétés. La variété la plus reconnue pour le traitement de la malaria est l’Artemisia annua, une armoise annuelle. Elle se multiplie souvent par semi, mais également par le bouturage. La Chine est un grand producteur de l’Artemisia. Cependant, cette armoise peut également être cultivée facilement dans les zones tempérées où elle a réussi à s’adapter. Elle peut être aussi cultivée dans les régions africaines. La culture de l’Artemisia est très délicate parce qu’elle demande beaucoup d’entretien et un suivi régulier. Elle doit donc être arrosée fréquemment. Pour cela, il faut privilégier la saison des pluies pour sa culture. Mais il faut préparer vos semis 2 mois avant l’arrivée de la saison pluvieuse. Cette technique est généralement utilisée en Afrique. Dans les pays africains, cette plante se cultive en fonction des périodes pluvieuses à cause du besoin fréquent d’eau. À défaut d’acheter les feuilles d’Artemisia pour les infusions, vous pouvez aussi la cultiver.

Comment multiplier les plantes d’Artemisia

La multiplication de l’Artemisia peut se faire de deux manières. Elle peut se faire par bouturage ou par semis.

La multiplication par semi consiste à utiliser les graines d’Artemisia dans le but de les faire germer afin d’obtenir de nouvelles plantes. Il est conseillé d’utiliser ce mode de multiplication en printemps. Pour cela, déposer les graines de la plante dans un pot rempli de terreau. Recouvrez les graines avec un peu de terreau et arrosez-les par la suite. Laissez le pot hors des rayons solaires et arrosez régulièrement.

Ce mode de multiplication nécessite une stérilisation du pot de culture. Cette stérilisation permet de protéger les graines des attaques fongiques et des bactéries. Pour stériliser votre pot de culture, vous pouvez simplement l’arroser avec de l’eau bouillante. À défaut de l’eau bouillante, vous pouvez laisser le pot de culture exposé au soleil pendant environ 7 jours.

Le semi se prépare en mélangeant les graines avec du sable très fin. Si vous devez faire votre semi dans un bidon ou une bouteille, il faudrait que ce dernier soit irrigué par capillarité. Diviser le bidon en deux et faite de petits trous à la base. Remplir le bidon découpé de terreau et stérilisé avec l’une des méthodes décrites un peu plus haut. Le bidon une fois l’ensemencement fait sera ensuite placé dans un bac contenant un peu d’eau.

Le semi peut se faire également sous forme de pépinière. Il va falloir réaliser des planches d’ensemencement que vous devez stériliser avant de faire la pépinière. Arrosez ensuite les graines et recouvrez si possible la planche de culture avec un grillage pour lutter contre les ravageurs. Protéger au mieux votre planche du soleil et également des pluies diluviennes. La germination des graines se fait généralement après 7 jours. Les jeunes plantes commencent donc par pousser et la pépinière devient dense. Alors il faudra passer au repiquage.

Le repiquage constitue à repiquer chaque jeune plant dans un bocal qui peut être un pot, un sachet plastique, etc. Ce bocal doit être rempli de terreau, et percé à la base pour permettre l’irrigation par capillarité. Dans le bocal, creuser un petit trou pour y loger la plantule. La jeune plante doit être prélevée très délicatement afin d’éviter de l’endommager.

Dès que les plantules dans les bocaux portent 6 à 7 feuilles sur la tige, elles doivent être transplantées sur un terrain aménagé pour la plantation. Il est préférable de faire la plantation en début de saison pluvieuse, car les plantes auront besoin d’assez d’eau pendant les tout premiers mois.

L’Artemisia produit une essence naturelle capable de repousser les insectes. Vous pouvez donc faire la plantation autour de votre maison et à l’abri des intempéries climatiques.

La multiplication par bouturage se fait généralement en juin vers la fin du printemps. Il s’agit ici de couper une tige de la plante que vous allez planter dans un autre pot ou sur un autre terrain. La tige que vous devez couper doit mesurer au plus 15 cm et ne doit pas avoir des fleurs ou des boutons floraux. Plantez la tige dans un pot contenant du terreau et arrosez fréquemment. Veuillez aussi placer le pot à l’abri du soleil.

À quel moment planter l’Artemisia

Bien qu’il existe plusieurs variétés d’Artemisia, nous allons nous concentrer sur la variété annua qui est très répandue et reconnue pour son activité antipaludique. La culture de cette plante se fait selon certaines conditions. Ainsi, dans les régions tempérées, il est conseillé de planter l’Artemisia courant le mois d’avril notamment au printemps. Il est également possible de faire la culture durant l’automne. Mais en Afrique, l’Artemisia se cultive généralement pendant les saisons pluvieuses.

Où cultiver cette armoise ?

La culture de l’Artemisia se fait généralement en plein soleil. Mais elle peut se faire également sur un terrain à l’abri du soleil. Le terrain de culture aura un impact sur la durée de vie de la plante. En effet, l’Artemisia pousse longtemps sur un terrain moins lourd et qui ne retient pas l’eau. Elle se développe bien sur les sols pauvres, car c’est une plante sensible au pH et préfère plus les sols calcaires. L’Artemisia est une plante qui n’exige pas de grande qualité du sol et se contente la plupart du temps du peu que lui offre le terrain.

Sur un terrain pauvre et en plein soleil, l’Artemisia garde une forme assez compacte et dense. Les conditions climatiques donnent au feuillage de la plante une teinte très belle. Cependant, bien qu’elle puisse bien se développer dans des conditions arides, l’Artemisia peut également être cultivé sur un sol riche et à l’abri du soleil. Mais dans de telles conditions, la plante pousse de façon désordonnée.

L’Artemisia peut être aussi cultivé ou planté dans les jardins médicinaux, dans des pots, etc. Vous pouvez donc cultiver cette plante dans votre maison si vous disposez d’un jardin ou d’un espace disponible. Elle n’est pas très exigeante, mais elle demande assez d’entretien.

Comment planter l’Artemisia ?

La plantation d’Artemisia dépend de la taille de la plante. Pour planter l’Artemisia, vous pouvez tout simplement mettre en sol une jeune plantule de la plante qui avec le temps va grandir. Mais pour la plantation, certaines règles doivent être observées. S’il s’agit d’une plantation de grande échelle, vous devez respecter un espacement raisonnable entre chaque plante. Il est souhaitable d’espacer les plantes de 1 mètre maximum.

Pour la plantation, vous devez creuser un ou plusieurs trous en fonction du nombre de pieds que vous voulez planter. Dans chaque trou, il est possible d’y mettre un peu de sable pour améliorer l’infiltration de l’eau. Ensuite, déposer votre jeune plante d’Artemisia dans le trou tout en prenant soin de faire très attention aux racines. Évitez surtout de trop enfoncer la plantule dans le trou, elle risque de faner. Une fois la jeune plante dans le trou, remplissez délicatement ce dernier avec le sable autour.

Arrosez abondamment la plantation par la suite. En effet, vous devez arroser fréquemment la plantation au cours des premières semaines. Il faut beaucoup d’eau à la plante, le temps qu’elle puisse s’installer confortablement et développer ses racines. Une fois qu’elle a pu s’installer, vous n’avez plus rien à craindre. Comme nous l’avons dit un peu plus haut, l’Artemisia n’est pas exigeante. Peu importe la composition du sol, elle peut pousser.

Entretien de la plantation

Les armoises en générale résistent particulièrement bien à la sécheresse, ce qui rend l’arrosage pas vraiment indispensable. Cependant au cours de la première année après leur plantation, vous devez les arroser très fréquemment afin de permettre à la plante de mieux s’adapter au sol de culture. Aucun complément de croissance notamment les engrais n’est nécessaire pour le développement de la plante. La plante se développe bien sur les sols arides. Mais en automne, vous pouvez apporter en complément du compost.

Si vos plantes d’Artemisia deviennent touffues au fil des années, vous pouvez les élaguer afin de replanter de nouveau sur d’autres terrains ou en donner à des amis. À défaut de les élaguer, il est possible de les tailler également. Elles peuvent même servir de plantes de décorations si elles sont plantées dans un jardin ou dans un pot.

Où trouver l’Artemisia en France ?

En France, vous pouvez trouver l’Artemisia chez les herboristes et dans les maisons de l’Artemisia. Dans ces lieux, vous avez la possibilité d’acheter la plante sèche pour les infusions et également les graines pour la culture. Le prix de la graine peut varier d’une maison à l’autre. L’association kokopelli, spécialisée dans les semences, propose des sachets de 200 graines d’Artemisia à un prix très raisonnable. Dans les maisons de vente tout comme chez les herboristes, plusieurs détails vous seront donnés selon l’utilisation que vous voulez faire de la plante.

Il existe également des jardins médicinaux qui font également la culture de l’Artemisia. Ils proposent des plantules de la plante pour la culture et également les graines pour le semis. Notez que vous pouvez prendre contact avec les maisons d’Artemisia via Internet afin de passer votre commande.