David Suntah Contracteur ou Escroc ?

L’immobilier étant un secteur demandant de lourds investissement, de nombreux escrocs y trouve leur compte. En demandant simplement autour de vous, vous vous rendrez compte qu’au moins 1 personne sur 2 à eu des soucis lors de leurs travaux de construction ou de rénovation. Le cas classique est l’abandon du chantier par le contracteur (Maitre d’oeuvre).

Cela m’est arrivé et j’ai donc décidé de dénoncer un de ces escroc afin d’éviter qu’il réitère son opération avec quelqu’un d’autre. Il s’agit de David Suntah (nom complet Jeff Ian David Suntah), un contracteur établi à Albion à l’ile Maurice. Cet article reprend exactement les même informations donné dans ma déposition à la police, avec les preuves appuyant mes argument.

Les faits

David se dit contracteur spécialisé en plomberie et electricité. Il m’a également mentionné avoir travaillé sur de gros chantiers tel que les villas Akasha (je n’ai jamais vérifié si c’était vrai). Il faut quand même avoir un bon niveau pour travailler sur ce genre de projets. Bien qu’avant mis du temps à réaliser une des dernières mission, il m’a semblé correctement faire le travail. Je lui avais fait comprendre qu’un gros chantier aller suivre si tout se passait bien.

Je lui ai finalement donné le gros chantier de rénovation et conversion d’un bâtiment en 4 appartements. Je lui ai fournis les plans et nous avons discuté sur place plusieurs fois afin de valider les travaux. Il me disait pouvoir tout prendre en main et avoir les personnes qu’il faut car il travaillait de pair avec un sous contractant pour la maçonnerie.

Le devis qui m’est donné est divisé en 3 parties : Maçonnerie (sous divisé en 3), Plomberie et Electricité pour un montant total de 1 966 810 Roupies et sera régler par tranches (installments) qui ne sont pas prédéfini.

Voici le devis en question

Le devis est validé verbalement et je procède au paiement de l’acompte de 295 000 roupies le 9 novembre 2021 la date de fin prévu des travaux est le 15 février 2022.

L’avancé du gros oeuvre va très vite et nous rencontrons quelques aléas qui demande 2 devis supplémentaires pour la construction d’une fausse septique et quelques travaux de fouille et de nouveaux sols en béton à couler. Après discution avant de procéder à ces travaux additionnels, il m’envoi des devis que je valide. Les travaux continues de manières ininterompus.

Juste avant de me demander la 5eme tranche, David m’impressionne avec l’avancé rapide de la maçonnerie. Les murs sont montés et je vois l’image du bâtiment final prendre forme.

Ce que je ne savais pas c’est qu’afin d’optimiser ces coûts, il faisait travailler à crédit son sous contractant (maçonnerie), ayant obtenu sa confiance car il l’avait réglé pour les travaux de démolition précédent.

Nous discutons des travaux de finition: Meubles cuisine, salle de bain, luminaires, etc. Il m’envoi 2 autres devis, un pour la peinture et un pour les meubles. Je refuse celui de la peinture car trop cher et je lui valide celui concernant les meubles. Etrangement il me demande un acompte très élevé mais aveuglé par l’avancé rapide des travaux je lui règle le montant de 331 600 roupies le 21/01/2022.

L’arrêt des travaux

A partir de la je note que les travaux n’avancent plus, ne comprenant pas je parle plusieurs fois au sous contractant qui me parle de « petits problème, mais ca sera réglé ». J’insiste pour finalement apprendre que David à une dette importante avec lui. De la je commence à m’inquieter, je lui avait envoyé un total de 831 000 il y a une semaine et la dette qu’il avait avec le sous contractant était bien inférieur à ce montant.

Au niveau des meubles il a fait livré un bois différent de celui que j’avais demandé mais me disait que je lui avait bien dit que je voulais une « joli cuisine » ce qui selon lui justifie le fait de prendre un autre bois que celui que je lui avais demandé. Je lui demande de changer et de travailler sur les autres meubles en attendant car il avait pris le bon bois pour le reste.

Pendant cette période il deviens de plus en plus difficile de l’avoir au téléphone et il ne rappelais jamais, ni ne répondais au messages. Les excuses étaient qu’il à mal au dos, qu’il était sur un chantier pour une banque et qu’il ne pouvais pas prendre son téléphone et qu’il avait trop de travail.

Je lui parle de la date du 15 février et lui dit que ca me semble impossible et il me dit de ne pas m’inquiéter qu’il « connait son travail ». La date passe et aucun des 4 appartements n’est livré, de plus il n’y a presque personne sur le chantier. Je commence à perdre patience et lui demande quel est le planning et de me donner une date de fin. Il me dit qu’il doit travailler dessus avec le sous contractant et me promet de me donner une date d’ici 2 jours mais ne le fait jamais. Il me promet toujours des réponses pour un ou deux jour à l’avance mais ne le fais jamais. Au bout d’un moment je me rend compte qu’il passe son temps à mentir afin de gagner du temps. Les travaux n’avancent pas, le menuisier prend 3 semaines pour faire une porte d’entrée, peindre 4 portes intérieurs (flush doors) et changer les serrures. Je vois que les plombiers et électriciens n’avancent pas et ils me disent qu’ils n’ont pas de matériaux et selon les jours me disent que David viendra livrer le nécéssaire dans la journée (ce qui ne se passe jamais) ou qu’ils n’arrivent pas à le joindre au téléphone.

Cependant, il fait en sorte de toujours garder une présence sur le chantier : électricien, plombier, peintre qu’il envoi souvent sans matériaux. Par la suite j’ai compris qu’il faisait cela pour éviter que le « case » passe au criminel et reste au civil.

Je le confronte un jour sur le chantier en lui faisant part de tous ca et me dit qu’il faut que je paie encore car c’est de ma faute que le bois de la cuisine n’est pas le bon car je n’ai pas compris « bois acrylic » sur le devis et que je lui ai expressément précisé que je voulais une joli cuisine donc il a pris un autre bois que celui que j’ai demandé… Il me demande de repayer 35 000 roupies. Je refuse et lui dit d’utiliser l’argent restant sur ce qu’il n’a pas fait et que j’ai payé tel que: Terrasse en metal (45 000), pentes du toits (178 000), Meuble de l’autre cuisine (58 000). Je lui demande pourquoi il n’a pas payé son sous contractant et réplique que je n’ai pas à m’occuper de ses comptes. A partir de la je demande mon remboursement pour les travaux non effectués (un peu plus de 400 000 roupies) et l’arrêt de tous les travaux sauf la plomberie et l’électricité.

Depuis ce moment il cherche des excuses pour ne pas me retourner mes fonds. Il a même élaboré un document reprenant des soit disant coûts additionnels de 375 000 roupies qu’il ne m’a pas facturé. Parmi cette liste figure des choses: déjà facturés dans une précédente facture, déjà discuté avant le début du chantier ou existantes dans les plans qu’il a utilisé pour les travaux.

J’apprend par la suite qu’il s’est acheté une BMW enregistré à son nom entre février et mars 2022 sachant qu’il a déjà un véhicule. De la j’ai fait une deposition à la police d’Albion pour « embezzlement » et « swingling ».

Les paiements

Voici les tranches payés:

  1. 09/11/2021 de 295 000 Roupies
  2. 23/11/2021 de 398 000 Roupies
  3. 10/12/2021 de 351 000 Roupies
  4. 22/12/2021 de 320 000 Roupies
  5. 27/01/2022 de 500 000 Roupies

Voici les captures d’écran des virements:

Arnaque sur les meubles

Il me demande également un acompte pour la réalisation des meubles suivants:

  • 1 cuisine principale en L avec placards
  • 1 ilot central de cuisine
  • 1 set de placards sous l’escalier
  • 1 cuisine en L simple avec placards
  • 1 porte d’entrée
  • 1 meuble salle de bain (prévu pour 2 lavabos)
  • Placer et peindre des portes intérieur existantes (flush doors)

Je lui fait le virement le 21/01/2022:

Voici ce qu’il a fait :

  • 1 porte d’entrée (la porte est bien faite, mais le vernie n’est pas terminé)
  • 1 caisson de la cuisine principale sans portes
  • Placé les portes intérieurs. ( A noter qu’elles ont étés très mal peintes en blanc et que je dois les faire repeindre)

La stratégie derrière l’arnaque à la construction

Le modus opérandi derrière ce genre d’arnaque est d’obtenir la confiance du client en l’impressionnant avec de choses qui sont visuellement impressionnantes mais pas forcément onéreuse afin de prélever un maximum d’argent avant la cessation des activités. Comment à t’il fait, c’est simple il a commencé le gros oeuvre en posant les blocs et montant tous les murs. Visuellement c’est impressionnant, mais financièrement ce n’est pas le plus cher à faire. Morale de l’histoire ne jamais donner trop d’avance et ne pas faire confiance.

Retenez bien le nom de cet escroc afin de ne pas vous faire avoir.